Badge Tell It de la série pour les (presque) nuls
Série pour les (presque) nuls

Tout le monde parle du SEO. Certains disent bien le connaître, d’autres prétendent même l’avoir rencontré… Dans ce troisième volet de notre série on vous explique de quoi il retourne.


Vous êtes artisan, commerçant, patron de TPE ou PME et vous n’y connaissez pas grand-chose aux coulisses du web. Je parie que vous êtes passablement agacé par la profusion d’acronymes dédiés à ce monde de geeks.

SEO, SEA, SXO, UX, UI, CRO… la liste est longue et c’est à croire qu’elle s’étoffe chaque jour. Pas question ici de faire de vous un pro du web, mais juste de vous donner les infos sur le Seo et mieux comprendre ce qu’on veut vous vendre et l’importance pour votre site web.

Le SEO ou Search Engine Optimization

Mais ils pourraient pas parler français ces gens ? Oui et non, le web est mondial et l’anglais est son langage universel. « Et pi tout ça c’est la faute à Google de toute façon ». Mais revenons à nos moutons.

Comprendrenles acronymes du web
Crédit photo : Sammy Williams sur Unsplash

Le SEO c’est la base de ce que vous devez comprendre pour que votre site web apporte une réelle valeur ajoutée à votre business.

Voyons pourquoi

Vous avez doté votre entreprise d’un site, ou vous êtes en passe de le faire, pour vous faire connaître, pour donner un coup de pouce à votre chiffre d’affaires ou encore pour proposer un nouveau service. Peu importe, ce qui compte c’est que le monde entier (comme on dit chez M&Ms) sache qu’il existe.

En effet, le but d’un site internet est de générer du trafic, car le trafic ce sont des visiteurs qui entrent en contact avec votre marque et que vous allez tenter de convertir en clients.

Ha oui… mais je les fais venir comment ces visiteurs ?

C’est là qu’interviennent les moteurs de recherche (Search Engine) dont Google, encore lui ! Si vous avez ouvert un commerce, gageons que vous avez choisi l’emplacement avec soin, soit en fonction du passage de clients potentiels devant votre vitrine, soit en raison de la proximité stratégique d’une importante clientèle.

Puis vous avez certainement mis en place une signalétique, averti par différents canaux un maximum de gens de votre entourage et peut-être même fait de la publicité.

Attirer les visiteurs sur votre site grâce au SEO
Crédit photo : Freepick

Le problème avec un site internet, c’est que les gens doivent vous trouver à l’instant précis ou ils ont besoin de vous, sinon ils trouveront un concurrent. Il est donc difficile de les attirer par avec les moyens de communication traditionnels.

Bon ben… demandons à Google de le faire alors

Sage décision. Commençons par comprendre comment ça marche. L’internaute tape une requête dans la barre de recherche, par exemple « Pizza à emporter Lyon » et il va obtenir instantanément une foule de résultats, des liens de site web (URL). Les premiers ont payé pour être là, ils ont un badge « annonce », nous nous intéresserons donc aux suivants.

Le classement ou indexation dans les résultats de recherche s’appelle référencement naturel et c’est exactement à cela que sert le SEO. À partir du premier résultat non payant, vous allez trouver des dizaines d’entreprises qui proposent le même service et le challenge est d’être dans les premiers, car 80 % des internautes ne consultent même pas la 2e page de résultats.

Et si je demande très gentiment à Google de me mettre en premier ?

Le SEO c’est ça ! Pas forcément en premier, du moins pas tout de suite, mais bien indexé, sur la première page de résultats c’est déjà un beau succès.

Demander gentiment et espérer très fort
Crédit photo : Giphy

Google a des tas de petits robots, virtuels je précise (on n’est pas dans I-Robot), qui « lisent » les sites web pour effectuer un classement. Le premier critère est évidemment la pertinence du contenu. Donc dans le cas qui nous occupe, il faut que le site recherché contienne les mots « pizza », « emporter » et « Lyon » au minimum, ce sont des mots-clés (keywords).

Sur la base des sites éligibles, car contenant nos mots-clés, Google va analyser une multitude de facteurs pour classer les résultats en fonction de leur « qualité ».

C’est quoi ces facteurs que Google analyse ?

Sans entrer dans des détails assommants, il faut que votre contenu soit pertinent et lisible, bien écrit en somme. Vos mots-clés doivent apparaître souvent, harmonieusement placés dans le texte. Il faut y ajouter de nombreux mots se rapportant au sujet, c’est ce qu’on appelle un champ sémantique ou lexical.

Votre site doit également être techniquement performant, rapide, bien organisé (arborescence) et offrir une bonne expérience utilisateur (UX).

Pour terminer, la popularité de votre page doit être suffisante, c’est là qu’interviennent les backlinks venant d’autres sites (netlinking) et le maillage interne, ou l’art subtile de lier vos pages entre elles…

Bien sûr, vous pouvez parfaitement faire tout ça vous-même en cherchant les infos sur le web (Google est votre ami), mais vous pouvez choisir de confier cette tâche à un spécialiste qui saura exactement comment optimiser les performances de votre site.

Vous seriez alors en mesure de partir en vacances, ou de vous consacrer à des tâches à haute valeur ajoutée…

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.